fbpx

10 Mesures Très Simples et Tout à Fait Naturelles à Prendre Pour Renforcer Votre Système Immunitaire

Étant donné que les maladies transmissibles telles que le rhume et la grippe sont très contagieuses et n’ont pas de traitement curatif, il est préférable d’éviter d’être contaminé ou de tomber malade lors de cette saison.

Mais, même si vous tombez malade, la gravité et la longévité de la maladie dépendent fortement de la force de votre système immunitaire et de la capacité de votre corps à lutter contre le virus qui l’a envahi.

Tout un chacun sait qu’une faible immunité ouvre la voie à la maladie…

Toute maladie, qu’elle soit bactérienne, fongique ou virale, se manifeste chez les personnes «sensibles». Le fait de choisir un mode de vie sain pendant la saison du rhume et de la grippe (et tout au long de l’année) aidera à renforcer le système de défense de votre corps afin d’éviter les risques de maladie.

Voici quelques mesures très simples et tout à fait naturelles que vous pouvez prendre pour renforcer votre système immunitaire et vous armer contre le rhume et la grippe…

1. Consommer des aliments probiotiques

Saviez-vous que 80% de votre système immunitaire est situé dans votre intestin? Des milliards de bactéries utiles dans vos intestins vous aident à combattre les maladies et à absorber les nutriments. Les garder en bonne santé et fortes, aidera sans doute votre défense à combattre le rhume, la grippe et de nombreuses autres maladies.

Régénérez votre flore intestinale quotidiennement en incorporant des aliments et des boissons fermentés sains à votre alimentation, comme du yogourt, du kéfir, de la choucroute et du kimché (l’ail, le piment rouge, le gingembre, les oignons verts et la pâte d’anchois).

Fermenter vos propres légumes est beaucoup plus efficace et moins onéreux que d’acheter des suppléments probiotiques ou d’autres produits de masse qui prétendent seulement renforcer votre immunité. Garder votre flore intestinale en bonne santé vous aidera à vous protéger des maladies, mais vous aidera également à mieux digérer.

De la bière de gingembre aux cornichons et plein d’autres aliments du genre faits maison… sûrement, il existe de nombreuses façons délicieuses de déguster des aliments probiotiques au moins une fois par jour…

2. Prendre suffisamment de bonne nourriture

Assurez-vous que les repas que vous prenez tous les jours contiennent beaucoup de légumes frais et de bonnes graisses saines, et prenez des collations, si vous en avez besoin afin que votre glycémie reste relativement uniforme tout au long de la journée. Il faut des calories (énergie) pour former des anticorps et les envoyer au front combattre, et ce lorsque les germes envahissent. Lorsque votre apport calorique diminue parce que vous ne mangez pas suffisamment ou que vous sautez des repas, votre corps donne la priorité à d’autres fonctions, tandis que votre système immunitaire diminue d’efficacité.

Mais vous ne devez pas consommer n’importe quoi! La nutrition que vous obtenez des fruits et des légumes entiers est remarquable pour prévenir les maladies. De nombreuses vitamines, y compris la vitamine C, sont des antioxydants qui protégeront les cellules -y compris celles de votre système immunitaire- des dommages causés par les toxines présentes dans l’environnement.

Les produits de couleur foncée (baies, chou frisé, brocoli) ont tendance à contenir plus de flavonoïdes, de polyphénols et d’autres antioxydants. Assurez-vous simplement de manger un peu de graisse saturée de beurre ou d’huile de noix de coco avec ces légumes pour pouvoir absorber efficacement tous leurs nutriments.

3. Dormez suffisamment

Quelle que soit la quantité de sommeil dont vous avez besoin pour vous sentir reposé le matin, que ce soit 6 heures ou 10 heures – assurez-vous de dormir suffisamment! Un sommeil insuffisant déprime le système immunitaire, ouvrant la porte au rhume, aux infections des voies respiratoires supérieures et à d’autres maladies persistantes. Pensez également à votre consommation de caféine et ne la laissez pas vous empêcher de passer une bonne nuit de sommeil.

Si vos voies respiratoires sont obstruées et vous empêchent de dormir profondément, il est peut être très utile de porter des bandelettes ‘Breathe-Right’ sur votre nez. Si vous avez une insomnie, alors un peu de lait de vache chaud (qui fournit du tryptophane, un acide aminé relaxant) ou une boisson au magnésium peut rapidement et en douceur vous assurer une bonne nuit de sommeil.

4. Plus de soupe

Vos cellules immunitaires dépendent d’un acide aminé appelé glutamine pour faire leur travail convenablement. «La glutamine provient des protéines, et si vous n’en mangez pas assez, votre corps en empruntera au muscle squelettique, surtout si vous travaillez trop», déclare Jose Antonio, Ph.D., CSCS, PDG de l’International Société de nutrition sportive. Dans une étude, les coureurs de marathon qui prenaient de la glutamine au lieu d’un placebo avaient moins de risques de contracter une infection des voies respiratoires supérieures après une course.

Les bouillons et les potages à base de bœuf ou de poulet nourris au fourrage sont des sources exceptionnelles de glutamine naturelle, et le fait d’en ajouter un bol par jour à votre alimentation peut vraiment renforcer votre santé immunitaire – comme le disait toujours ma grand-mère.

Mais si vous êtes un athlète, vous devrez en prendre plus. Après l’exercice, essayez d’en prendre un bol supplémentaire ou deux, ou 5 à 15 grammes de L-Glutamine sous forme de pilule ou de poudre pour vous aider à récupérer. Vos globules blancs (et vos muscles) vous en seront reconnaissants.

5. Plus de soleil

Dans les pays froids, la majorité des adultes et des enfants manquent de vitamine D (soleil), les exposant ainsi à un risque accru d’infections. Un certain nombre d’essais médicaux récents ont montré que les taux de maladie et d’infections graves ont été liées à un manque en vitamine D.

Une personne à la peau claire peut obtenir toute la vitamine D dont elle a besoin en exposant son visage, ses bras et ses mains à cinq minutes de soleil deux à trois fois par semaine. Les personnes à la peau plus foncée peuvent avoir besoin de 3 à 10 fois plus d’exposition dans les mêmes conditions d’ensoleillement.

Pendant l’hiver, la vitamine D est stockée pendant des mois, principalement dans le foie et les tissus adipeux, mais les bonnes sources alimentaires comprennent l’huile de foie de morue faite à l’ancienne, le foie de bœuf, les jaunes d’œufs bio et les poissons gras comme le saumon sauvage (non issus de l’élevage).

Vous pouvez également prendre des suppléments de vitamine D, mais des études montrent que, sans suffisamment de magnésium dans le corps, cela est totalement inefficace et le fait de prendre de fortes doses peut en réalité être très nocif.

Prenez juste un peu de soleil; c’est gratuit et cela fonctionne parfaitement.

6. Les champignons

Vous pouvez essayer Les champignons shiitake ou maitake ou d’autres champignons asiatiques, mais même le Champignon de Paris peu coûteux et petit de taille est chargé de polysaccharides appelés bêta-glucanes. De nombreuses études médicales ont montré que les bêta-glucanes peuvent moduler et renforcer positivement le système immunitaire et prévenir les infections. Vous voudrez prendre ces champignons crus et non lavés pour en tirer le maximum de profit.

En plus de les consommer frais, vous pouvez également acheter des bêta-glucanes en tant que complément à prendre pendant la saison des rhumes et des grippes.

7. Exploitant maintenant le pouvoir des plantes…

Huile essentielle de Thieves

L’huile de Thieves est un mélange légendaire et ancien faite des huiles essentielles de girofle, de cannelle, de citron, de romarin et d’eucalyptus. Le mélange de Thieves a été testé cliniquement et son efficacité contre les bactéries en suspension dans l’air a été prouvée à plus de 99% (étude menée à la Weber State University, 1997). Il a été utilisé pour traiter tout, des infections à candida et bactériennes aux moisissures toxiques en passant par le rhume et la grippe.

Elle peut être utilisée en pulvérisation pour tuer les germes ou diffusé -dans un diffuseur d’huile- pour tuer les bactéries en suspension dans l’air. Certaines personnes mélangent quelques gouttes de Thieves avec de l’huile d’olive ou de noix de coco et les frottent contre la poitrine, la gorge et le bas des pieds pour traiter un rhume ou renforcer l’immunité tout au long de l’hiver.

Le cidre De Feu

Le cidre de feu est un remède traditionnel et populaire infusé avec de puissantes herbes et épices antimicrobiennes, décongestionnantes et circulatoires.

Les ingrédients de base sont le vinaigre de cidre de pomme, l’ail, l’oignon, le gingembre, le raifort et les piments forts, qui sont puissants en eux-mêmes, mais il existe de nombreuses autres herbes qui peuvent être ajoutées pour une force supplémentaire, en fonction de ce qui est disponible.

Le cidre de feu doit être trempé et laissé dans une armoire sombre pendant un mois pour extraire tous les bienfaits des ingrédients. Une fois la préparation terminée, en ajouter une cuillère à soupe à votre alimentation chaque jour peut renforcer votre système immunitaire, stimuler la digestion et vous réchauffer par temps froid.

Désinfectant pour les mains

Tout un chacun sait que vous devez vous laver les mains souvent pendant la saison des rhumes et des grippes, surtout si vous vous trouverez avec une personne malade. Mais lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains, un désinfectant pour les mains est mieux que rien du tout.

Malheureusement, les désinfectants pour les mains sont remplis de produits chimiques toxiques, tels que le triclosan et les phtalates, associés au cancer, à la neurotoxicité et à la perturbation du système endocrinien.

Au lieu de cela, vous pouvez très facilement créer votre propre version naturelle, avec une forte concentration d’huile de théier qui tue les germes et d’autres plantes antibactériennes.

8. Buvez beaucoup d’eau

Pendant la nuit -ce qui équivaut à un jeûne de 8 heures-, vos réserves immunitaires sont épuisées. L’hydratation devient encore plus importante lorsque vous êtes malade. Les fluides transportent non seulement les nutriments, mais éliminent également les toxines. Le thé vert, le rooibos ou les tisanes sont un autre moyen immunitaire pour ainsi consommer de l’eau.

Pour savoir si vous prenez la bonne quantité d’eau, votre urine doit toujours être de couleur paille ou plus foncée. Si c’est clair, vous buvez trop d’eau et ralentissez votre métabolisme!

9. Cuire à la vapeur des huîtres

Les huîtres sont une source riche de zinc, essentielle au fonctionnement des cellules immunitaires, en effet de nombreuses études ont montré qu’une déficience même minime affaiblit l’immunité. Si vous n’êtes pas fan des bivalves, prenez un hamburger fait avec des herbes: le bœuf et le bison sont d’autres bonnes sources de zinc.

Vous pouvez également obtenir du zinc à partir de graines de citrouille, la plus grande source végétale de minéraux, mais vous devrez en manger 3 tasses entières pour obtenir la même quantité de zinc que celle contenue dans seulement 2 huîtres!

La plupart des gens manquent de zinc. Vous pouvez donc envisager de prendre du gluconate de zinc pendant la saison du rhume et de la grippe. Sachez simplement que le zinc n’est pas très bien absorbé sous forme de pilule, il est donc préférable de le prendre de la nourriture autant que possible…

10. Dites NON au sucre

Le fait d’éliminer le sucre de votre alimentation quotidienne fera le plus grand bien à votre santé. Le sucre raffiné diminue considérablement la fonction immunitaire. Beaucoup de scientifiques et de nutritionnistes considèrent le sucre ajouté, sous quelque forme que ce soit, comme une sorte de drogue en raison de son impact néfaste sur le corps humain. Nous avons appris que les praticiens de la santé accordaient la priorité à l’élimination du sucre raffiné de l’alimentation au lieu de recommander aux gens d’arrêter de fumer!

Des édulcorants plus sains tels que le miel ou la Stevia (une plante composite originaire d’Amérique du Sud (genre Stevia, notamment S. rebaudiana, originaire du Paraguay) dont les feuilles sont à la source d’un édulcorant non calorique) peuvent être utilisés avec modération, mais évitez les édulcorants artificiels tels que Splenda ou Equal; ils sont encore plus toxiques que le sucre lui-même!

Plus important encore, si vous vous sentez «en train de combattre un virus» ou «de tomber malade», évitez le sucre et les aliments sucrés jusqu’à ce que vous vous sentez mieux. D’après mon expérience personnelle, le sucre est suffisamment un dépresseur immunitaire et le fait de consommer des bonbons de toutes sortes quand vous êtes malade risque de faire basculer la balance contre vous et aggraver votre état de santé.